Fusions de communes

Dans les Hauts de Seine, depuis 2 ans, on parle beaucoup de fusions… de départements, de communes… La loi, modifiée en 2015, gratifiait les communes qui fusionnaient de l’aubaine du gel des suppressions des dotations de l’Etat pendant 3 ans, jusqu’au 1er janvier 2016.

Baguet Santini fusion
André Santini et Pierre Christophe Baguet scellant la fusion de leurs villes parue dans Paris Match

C’est ainsi qu’après avoir renoncé à transformer leur communauté d’agglomération (Grand Paris Seine Ouest) en une seule belle grande ville de 300 000 habitants, deux maires reviennent à la charge en faisant paraître leur faire part du mariage entre Boulogne Billancourt et d’Issy les Moulineaux dans Paris Match pour le 9 juillet, conseil municipal improvisé. Au diable les formalités de concertations et d’explications aux élus comme aux habitants qui croient encore à un poisson d’avril!

Puisqu’on ne nous dit rien, nous allons chercher d’abord ce que la loi permet. Continuer la lecture de Fusions de communes

Démocratie locale : Les maires n’aiment pas

Les expériences de démocratie participative se heurtent aux élus.

Nous l’avions remarqué dans plusieurs villes des Hauts de Seine, les maires n’aiment pas se frotter aux idées de leurs administrés libres (ceux qui ne sont pas sous contrôle, qui ne sont pas des amis ou des militants dûment identifiés, qui ne sont pas des « clients »…Le journal le monde du 11/06/2016, le décrit dans un article : « Les maires de banlieue rétifs aux initiatives citoyennes. 

Les élus ne sont pas habitués à discuter de leurs projets. Ils estiment être seuls porteurs de l’intérêt général après leur élection. Et ils ont peur d’être dépassés. Les instances de concertation  sont largement « municipalisées » ou calquées sur les conseils de quartier qui réunissent toujours les mêmes militants locaux. Il faudra veiller à ce que ces conseils aient une large liberté de réflexion. CF Le Monde article de Sylvia Zappi, mais c’est ce qu’on constate, notamment dans les deux communes dont nous commenterons  abondamment le projet de fusion.

Finalement, pour reconstituer une vraie démocratie participative, ne faudrait-il pas modifier les règles du scrutin municipal qui donne automatiquement, après le 2è tour, 50% des sièges à la liste arrivée première et répartit les autres sièges à la proportionnelle? Cela donne des majorités excessives, parfois à des élus choisis pour leur esprit peu critique… Si les maires devaient rechercher la ligne de crête de l’intérêt général entre ce qu’ils croient bon pour leur ville et les visions de leurs oppositions, la totalité des électeurs aurait l’impression de participer au projet de leur ville (indépendante, ou fusionnée).

Compostez!!!

L’un de nos lecteurs boulonnais a été séduit par l’offre de notre territoire GPSO de nous aider à composter nos déchets verts (épluchures, thé, café… attention, pas d’agrumes, et naturellement, pas de déchets animaux).  Voici l’article qu’il nous a proposé.  Notre association soutient et encourage  l’usage de composteurs dans les résidences avec jardins, chez les particuliers, et aussi, dans les parcs publics et pourquoi pas dans les cimetières. Chacun pourrait descendre, ses déchets verts comme on apporte ses bouteilles aux composteurs de la ville situés dans nos espaces verts. On imagine que les jardins de la ville s’en trouveraient fortifiés par la répartition périodique de compost, et les Boulonnais pourraient s’en procurer un peu pour leurs pots de fleurs.  Mais Franck pense qu’on pourrait finalement en disposer dans tous les immeubles dont les copropriétaires seraient demandeurs.

Bio-seau
Bio-seau

 

Les enfants adoreraient!

La COP21 a mis en lumière les nombreuses responsabilités des villes pour préserver l’environnement et le climat.

C’est le territoire GPSO qui a reçu mission d’être l’acteur de la transition écologique. Les chantiers sont multiples. Réduire les dépenses d’énergie : une pédagogie compliquée. Réemployer et recycler les déchets, végétaliser les toits de certains immeubles… On peut poursuivre à l’infini, c’est ça qui est bien avec l’environnement. Dans le prolongement de nos habitudes acquises de tri sélectif, il y a par exemple, des personnes constantes qui continuent de récupérer les bouchons de bouteilles en plastique pour l’association de Jean-Maire Bigard et il y a ceux qui découvrent comment recycler utilement les épluchures et qui valorisent ainsi leurs déchets organiques* pour zéro frais et plusieurs bénéfices à la clé.
Explications.
 A mieux regarder, quand le programme de l’intercommunalité encourage le compostage à tous les étages, elles espère d’abord  réduire le poids* des nos poubelles. On eut espérer, à terme faire baisser la taxe des ordures ménagères, qui est le principal budget de notre territoire de 8 communes. La valorisation des biodéchets nous apporterait deux sous-produits fort utiles : un terreau hors norme et un extrait liquide d’engrais au dessus de tout soupçon et digne de faire pâlir quelques empires de la chimie. Vivent nos balcons fleuris!!!
Alors pourquoi pas faire rimer co-propriété avec co-propreté?  Les personnes d’une même résidence verront dans cette activité un atelier d’éveil continu tout désigné pour intéresser et responsabiliser les enfants et les plus grands. A ce stade, GPSO depuis le 1er janvier 2015 met à disposition gratuitement, le matériel de compostage, un conseil, une formation et le suivi de notre expérimentation. Ca y est vous n’êtes plus seuls.
Savez-vous quoi? On a raison de faire confiance à la génération montante. J’ai en mémoire son influence positive sur moi quand j’étais encore béotien en matière de tri quotidien. Pour l’anecdote, en vacances chez des amis, une phrase d’enfant a tout changé. A l’approche du camion poubelles, les gosses tout heureux de s’exclamer :  » hey c’est les emballages aujourd’hui « . Mieux que toutes les explications, cette phrase a réussi enfin à transformer mes habitudes. A ce moment précis j’ai su à quoi servait ce bac jaune.
En tout cas, depuis peu, j’ai déposé ma demande pour ce programme dans notre immeuble. Le vide ordure condamné dans les étage offre un espace sur les communs. Sans plus d’emprise au sol cet endroit peu accueillir un composteur à l’abri des températures excessives. Coursier roller et déjà écolo par essence, comment être convaincu plus avant de manger ses 5 légumes par jour. Je demande …?
* déchets organique à l’exception des produits d’origine animal
** les déchets organiques représente 30kg/ans et /habitant
Les bio-seaux font entre 7 et 10 litres, le plus souvent en polypropylène recyclé et recyclable.  Ils servent à stocker dans votre cuisine les déchets que vous porterez à votre composteur. Les dimensions de ceux-ci … On aimerait  se renseigner avant de commander par internet sur le site.

Av. JB Clément rénovée bientôt

1906 av JB Clément
1906 av JB Clément

Née Grande Rue,  l’avenue Jean Baptiste Clément, , celle qui porte, place Bernard Palissy, la plus ancienne mairie de la ville, qui était une route départementale, a été rendue en 2008 à notre ville par le département.  Le département s’était engagé à nous la rendre belle et rénovée. C’est la fin de cet accord qui sera matérialisé par les travaux de la partie sud ( Entre le rond Point Rhin et Danube et la salle des fêtes (le bâtiment ayant repris sa fonction première : les fêtes, avec location aux habitants, aux associations et aux entreprises. Le visage de cette plus vieille avenue de Boulogne ne va pas fondamentalement changer. Tout juste être ordonné. Voici la vidéo de synthèse vous présentant l’avenue en 2017.

Ne jamais croire la presse

Hier, lors de la réunion du  quartier ALBERT KAHN, le maire de Boulogne , après un long monologue sur sa bonne gestion et la diminution des dotations de l’Etat etc… a répondu à une question sur la fusion prochaine des communes de Boulogne Billancourt et Issy les Moulineaux, L’acte de mariage fut décidé par les maires et annoncé dans la presse en grandes pompes, sans consultation ni des conseils municipaux à ce jour, ni des habitants des deux villes, sans explication sur les avantages, discussions sur les inconvénients, débats avec les citoyens, ni même les membres du Conseil Economique, Social et Environnemental Local. C’est une offense à la démocratie.

L’Association des Maires de France consacre une intéressante étude sur les fusions de communes en France. Boulogne et Issy ne sont pas une ile. Il est toujours intéressant de voir ce qui se passe ailleurs.

A entendre Pierre Christophe Baguet, La presse dirait n’importe quoi, ce ne serait pas pour tout de suite, (lire la gazette des communes) et ce serait la loi qui l’empêcherait de faire un référendum sur ce sujet…( Lire la loi.)  Amusant!… Le maire  n’avait pas eu besoin d’une loi pour organiser une « votation » contestable sur les projets NOUVEL A, NOUVEL B et NOUVEL C concernant la densification A extrême, B abusive ou simplement C  irrespirable sur l’Ile Seguin!!!

Autre divagation journalistique : l’achat du château Rothschild par le groupe  Novaxia. « L’annonce du rachat par un gros groupe hôtelier est sans fondement.  » De fait, Novaxia n’est pas un groupe hôtelier, simplement un promoteur qui lorgne sur ce terrain des canadiens, face au bois de Boulogne, rendu à la vie sauvage depuis plus de 30 ans… Un merveilleux terrain de Safari pour découvrir une faune et une flore absolument spontanée.

 

 

City light

Après 4 ans de travaux, les tours du Pont de Sèvres deviennent Citylight.

Dominique Perraule
Dominique Perrault

présentait les idées directrices qui l’ont guidé dans la réhabilitation de cette porte de Boulogne et même de Paris.

Comme on ne change pas une équipe qui gagne, c’est encore le tandem BNP Paribas et Dominique Perrault qui réhabiliteront partiellement le 57 métal sous le nom de Square com en conservant quelques sheds de l’immeuble créé par Claude Vasconi en 1980.

On note, dans ces deux opérations le souci des droits patrimoniaux des ayant-droits des créateurs initiaux, Madame Roux Dorlut avait tenu à honorer le nouveau visage des tours nées de l’imagination de son mari, et la famille de Claude Vasconi agrée le projet de Dominique Perrault.

COP 21 : Ils l’ont fait!

HISTORIQUE!!!!

cop onuLes dirigeants du monde entier sont parvenus à se mettre d’accord sur l’objectif de ne pas démolir la vie sur notre planète, d’en conserver la beauté et la diversité pour les générations à venir. Merci l’ONU! Merci la diplomatie française! Merci les citoyens de tous pays et merci les ONG. Ils appellent cela “zéro émission nette” d’origine humaine. Il s’agit d’atteindre un équilibre entre ce que nous émettons dans l’atmosphère et ce qui est absorbé. Voilà pourquoi nous avons marché, passé des appels, collecté des fonds, envoyé des messages, relayé des pétitions, crié, chanté, affiché, … et  espéré un tournant décisif et exceptionnel, dans l’histoire de l’humanité. Les ONG, du monde entier sont parvenues à mobiliser, à convaincre, à transformer les convictions des dirigeants de la Terre… Sans bonnets rouges, sans fourches, sans violence, les citoyens du monde ont fait gagner le monde.  AVAAZ, par exemple, a mené 45 actions différentes en 15 jours… Ils ont réagi à chaque fois que des pays bloquaient les négociations et encouragé ceux qui avançaient. Par exemple : Après que l’Inde se soit prononcé CONTRE 100% d’énergie renouvelable, les membres d’Avaaz ont tourné des vidéo de Chennai sous les eaux… Ces images ont été projetées, accompagnées de messages venant de toute l’Inde, sur un écran géant au cœur des négociations. Le lendemain, les médias annonçaient que le Premier ministre Narendra Modi avait changé d’avis, et commentaient, « Ce qui explique ce revirement?… Inondations Chennaides entretiens avec les survivants des inondations de Chennai ont été projetés sur grand écran à l’intérieur du centre de conférences pendant les négociations sur le changement climatique.” Ils ont pacifiquement guerroyé contre les lobbys « fossiles », et aussi les états fossiles ( Argentine, Arabie Saoudite), collecté des fonds pour permettre aux Iles Marshall de participer en nombre à la négociation, formant la « Coalition de l’Ambition » entraînant une centaine de pays à leurs côtés.energies fossiles adieux
Tout le monde s’attendait à un échec des conférences pour le climat. “Le changement climatique n’intéresse pas les gens”. Qu’ils disaient!!!!         ILS L’ONT FAIT!
  • Des financements d’au moins 100 milliards de dollars après 2020 pour aider les pays pauvres à enjamber l’étape fossile en fondant leur croissance neuve sur les énergies propres.
  •  Un rendez-vous tous les cinq ans pour relever le niveau d’ambition de chaque pays et nous rapprocher du niveau « zéro émission nette ».
  • La reconnaissance unanime du fait que le changement climatique est un problème mondial qui requiert la coopération de tous.
arbre à vent3Et plus fort encore, le 12 décembre 2015, la COP 21 envoie aux investisseurs partout dans le monde, le signal clair que les investissements d’avenir ne sont pas où on le croit, ni dans le gigantisme des sites de production, des centrales, des porte-containers, mais dans une industrie de proximité, et une agriculture raisonnée, humaines et respectueuses des vies, des paysages et de l’air qu’on respire.arbre à vent expl
Voyez l’action d‘AVAAZ dans les derniers 10 jours :
« Pour Paris et tout ce que nous aimons (2015): alors que le compte à rebours final pour Paris était lancé, des centaines de milliers de personnes avaient annoncé leur participation à la grande Marche Mondiale pour le Climat, la veille de ce Sommet crucial. Des membres d’Avaaz ont organisé des marches et des manifestations partout dans le monde. Mais les tragiques attentats de Paris ont rendu impossible cette marche géante.chaussures
Les membres d’Avaaz ont réagi avec espoir et créativité. En quelques jours à peine, ils ont collecté et installé 22 000 chaussures dans le centre de Paris, symbolisant toutes les personnes qui n’ont pas pu marcher. Même le Pape et le Secrétaire général de l’ONU nous ont donné une paire de chaussures!
Il reste des gens qui disent : « Ils auraient pu faire plus, mieux etc… » Mais la COP 21 de Paris a le mérite d’être un vrai commencement.
De fait, il reste des dizaines d’années de travail, et d’accompagnement pour que nos gouvernements tiennent les promesses qu’ils ont faites ici à Paris. La COP21, le 12 décembre 2015, restera dans le monde le plus beau jour, celui où les citoyens du monde ont vaincu tous les égoïsmes des dirigeants nationaux, les dictateurs et les démocrates.
copstandfneDans cette lutte entre le court terme de la pensée des politiques et le long terme de l’environnement, les citoyens mobilisés peuvent gagner contre leurs élus qui naviguent vers l’élection prochaine. C’est un bon encouragement pour les membres d’AEBB, qui, sans relâche, tentent de convaincre leurs élus locaux de ne pas sacrifier la qualité de vie de leurs administrés à d’autres contingences.

coppédale1coppédale3coppédale5coppédale2Maintenant, il ne reste plus qu’à pédaler…

Et faire pédaler la créativité…

 

coppédale4

coppédale6Cuisine : Assaisonner les insectes, copinsectauchocolatfabriquer des chewing-gums en poudre de coquilles d’huitres, copchewinggumhuitres

Mode : Créer des robes en marc de café ou  fibres de lotus pour l’Asie et continuer à produire le lin pour l’Europe…

Décoration : fauteuils en carton copfauteuilcartonEt surtout, stocker l’électricité renouvelable…

Des jeux pour apprendre :

copjeuecolocopcroixrougejeu Et… N’arrêtez pas de faire des efforts… Ne vous reposez pas sur les Dieux quels qu’ils soient, la survie sur terre ne dépend que des hommes, malgré toutes les prières qui sont montées de la COP 21 copdieu

SOS arbres !

Vue aérienne Meudon
L’avenue du Château Photo Franck Devedjian

Franck Devedjian consacre un site au château de Meudon qu’il faut absolument visiter.

Les arbres de l’avenue du château de Meudon sont l’otage d’un conflit entre la DRAC ( Direction Régionale de l’Action Culturelle) et le respect de l’environnement.

Objectivement : Certains arbres seraient « malades » ou « dangereux », ou n’ont pas été entretenus… qui devraient être abattus, d’autres pourraient être taillés, d’autres n’ont rien… Mais la conclusion c’est invariablement : Il faut les abattre. On va en profiter pour aménager le stationnement différemment et on va en replanter.
La DRAC dit : « L’avenue du château a été classée monument historique. Les 4 alignements de tilleuls ont été plantés ensemble à l’origine. Ils sont une partie du monument. Donc il faut tout abattre et tout replanter de façon à garder des alignements au cordeau, homogènes et de la même taille ».
Le respect de l’Environnement dit : Il faut mille baliveaux pour remplir le même rôle de stockage de co2 et de purification de l’air qu’un grand arbre…
Comment concilier les deux points de vue?

GattolinmefNotre sénateur de Boulogne, André Gattolin, a posé une question écrite à Madame la ministre de la culture, concernant cette affaire qui se trouve sur la commune de notre sénateur maire de Meudon.  Sa question résume l’historique.

Conclusion : l’année de la COP 21, peut-être que les tilleuls centenaires survivants de l’avenue du château auront raison de la rigidité classique du monument tel que la conçoit la DRAC.

2015Grande_perspective_meudonPerspective de Meudon. Travail de Franck Devedjian septembre 2015. (1) Avenue du Château. Ces photos sont visibles sur le site Wikipedia.

 

 

 

Arbres : Respect SVP

avenue du châteauL’avenue du château à Meudon : Des tilleuls centenaires abattus!!!
Après plusieurs années de concertation (il parait qu’on en parle depuis 40 ans), il a été convenu d’abattre un certain nombre d’arbres malades (sic! quand on veut tuer son chien, on dit qu’il a la rage), et de les remplacer par de nouveaux… Beaucoup plus de nouveaux, parait-il.
Un baliveau n’a jamais remplacé un arbre mûr dans sa beauté et dans son rôle d’épuration et rafraîchissement de l’atmosphère. Les élus, les promoteurs, alignements d'arbresles motards et les automobilistes, en stationnement, ou en excès de vitesse ou d’ivresse, les entreprises de travaux publics, les détestent… Lisez les 10 commandements aux élus sur les arbres.

Les élus de Volos, en Grèce platane 400 ansont dû lire le livre de Francis Hallé avant même qu’il ne soit écrit. Voyez que les arbres vieillissent par l’écorce, que creux,mangé par un platane ils ne constituent pas forcément un danger, et que, comme les hommes, la meilleure façon qu’un arbre ait trouvé pour vivre longtemps, c’est de vieillir, paisiblement, soigné, élagué, et à l’abri des chocs et des blessures de la vie moderne et mécanique.  Mais peut-être l’arbre idéal pour les élus est-il l’espèce appelée « arbre de Martel. » arbre de martelIMGP2765