Forum des associations stand 218

AEBB sera présent au Forum des associations à l’Hôtel de ville.  Nous serons ravis de vous rencontrer et de vous présenter nos actions.

RDV ce dimanche 10 septembre  2017 entre 8h et 18h                             au 1er étage de l’Hôtel de Ville.

Venez nombreux, nous avons une surprise pour vous: 

L’air en bulles pour les 8/12 ans

La BD pour 8/12 ans:  L’air en Bulles

6 €  sur le stand ou par correspondance + frais d’envoi

ou téléchargeable sur le site de FRANCE NATURE ENVIRONNEMENT IDF Avec une boite à outils pédagogiques destinée aux écoles et collèges.

 

Collectif Grand Paris propose la réflexion et l’action au niveau du Territoire 3

Collectif Grand Paris regroupe aujourd’hui des associations soucieuses de préserver le cadre de vie et le patrimoine des 306 000 habitants du territoire T3. L’activité du Collectif consiste à réunir, réfléchir et partager les propositions constructives dans le cadre du déploiement des projets de la Métropole du Grand Paris.

Pour consulter l’activité de l’association, rendez-vous ici.

Action Environnement Boulogne Billancourt vous invite à étudier les dossiers thématiques constitués par le Collectif. Voici un aperçu des articles et des thématiques couverts par le Collectif Grand Paris.

Espaces Verts

  • La Nature pour tous et partout : Plan vert de la Région IDF 2017/2021 lire

Forêts urbaines

  • Les forêts urbaines: Un écosystème fragile, un patrimoine naturel à préserver  lire
  • Premières réactions à la diffusion de notre dossier sur les forêts urbaines lire

Logement

  • Conditions du logement en Ile De France (APUR, INSEE, IAU) lire

Plan locale d’urbanisme intercommunal PLUi 

Transports 

 

 

 

Les arbres en ville

A la fin 2016, Boulogne comptait 10261 arbres dont 56 classés remarquables. ce décompte comprend les arbres d’alignement les arbres des jardins publics et ceux des domaines privés. Depuis, sur les quais de Seine, pour les travaux de la gare du métro express, face à la Seine musicale, nombreux magnifiques platanes ont encore été abattus. (Total des arbres de GPSO = 27088)… Courage! Plantez!)

L’arbre arme majeure contre les effets du réchauffement climatique : stockant le CO2, relâchant dans l’atmosphère l’humidité et la fraîcheur qu’il pompe dans le sous-sol, ombrageant l’espace. La persistance des arbres dans nos villes est essentielle. Et, pour nous, Boulonnais, dans la cuvette de la Seine, nous avons besoin de plus d’arbres chez nous, et nous avons besoin impérieusement des arbres des forêts de nos voisins :Clamart, Meudon, Chaville, Fausse Repose, St Cloud… Ces forêts péri-urbaines qui sont grignotées par l’urbanisation nous sont absolument nécessaires, ainsi qu’aux millions d’habitants du Grand  Paris.

Arbres de Francis Hallé

Un très beau livre de Francis Hallé exhorte les élus et les énarques au BON USAGE DES ARBRES… En voici les 10 commandements :

Respect : Les arbres sont des êtres aussi vivants que vous ou moi. Mieux, ils sont nos protecteurs. Accordez-leur le respect dû aux êtres vivants et ne les traitez jamais par le mépris comme s’ils étaient du mobilier urbain. (Ce fut le cas pour les arbres des Champs Elysées qui furent stockés dans de grands containers avant d’être replantés après les travaux des parkings. On regrette que le même dispositif n’ait pas pas été mis en place pour la gare du métro express). Continuer la lecture de Les arbres en ville

L’urbanisme conçu avec les villes voisines

Plan Local d’Urbanisme

Autrefois, avant 2016, l’avenir de l’urbanisme se décidait à l’échelle de la commune. Depuis 2016, l’urbanisme se décide à l’échelle de l’Etablissement Public Territorial, c’est à dire, pour nous, à l’échelle des 8 villes de notre communauté d’agglomération qui répond au nom poétique de GPSO.

GPSO = T3

Mais, et c’est un point de cohérence, la Métropole du Grand Paris vérifiera que notre PLU ne présente pas de point d’opposition avec le SCOT (Schéma de Cohérence Territorial) de la métropole).

Continuer la lecture de L’urbanisme conçu avec les villes voisines

R4 vers de nouvelles aventures

Ile Seguin :

Reportez vous aux épisodes précédents pour connaître le passé et prévoir l’avenir de la pointe amont de l’Ile Seguin. La fondation Natural Lecoultre, incarnée par son président M. Bouvier devait y installer le R4 : un lieu mettant en contact tous les acteurs de l’art. Les créateurs, les artisans d’art, les marchands et les intermédiaires… et même les amateurs, et même ceux qui pourraient le devenir, avec le soutien de notre association.

Des évènements extérieurs ayant apporté des  contraintes à M. Bouvier, le R4 est demeuré deux ans en panne… Malgré le ressort de sa directrice, Nelly Wenger qui n’a pas ménagé son énergie pour retrouver des « financeurs » à ce projet.

Voici, in extenso, le communiqué de presse reçu hier : Continuer la lecture de R4 vers de nouvelles aventures

Compost dans les résidences boulonnaises

Un composteur en bas d’un immeuble, dans Boulogne-Billancourt, c’est simple, utile et ça fonctionne bien.

Merci à Pierre Tripier, Sociologue boulonnais, Trésorier d’AEBB, de relater cette expérience vécue dans sa vaste résidence.

Composteurs
composteurs square du Pont de Sèvres

Lors d’une enquête faite pour le compte d’Environnement 92, entre 2012 et 2014,  dans les 36 villes des Hauts de Seine sur leurs pratiques de développement durable, lorsque l’on me parlait de compostage, souvent encouragé par des communautés de commune, je posais la question du compostage en bas des immeubles. Un compostage pour traiter les déchets végétaux domestiques et ainsi diminuer le poids des déchets incinérés. On me répondait que ce serait une étape future, que le temps n’était pas encore venu, mais qu’on y songeait, qu’il fallait se contenter de composter les branches et les gazons, le domestique suivrait, un jour. Continuer la lecture de Compost dans les résidences boulonnaises

Fusions de communes

Dans les Hauts de Seine, depuis 2 ans, on parle beaucoup de fusions… de départements, de communes… La loi, modifiée en 2015, gratifiait les communes qui fusionnaient de l’aubaine du gel des suppressions des dotations de l’Etat pendant 3 ans, jusqu’au 1er janvier 2016.

Baguet Santini fusion
André Santini et Pierre Christophe Baguet scellant la fusion de leurs villes parue dans Paris Match

C’est ainsi qu’après avoir renoncé à transformer leur communauté d’agglomération (Grand Paris Seine Ouest) en une seule belle grande ville de 300 000 habitants, deux maires reviennent à la charge en faisant paraître leur faire part du mariage entre Boulogne Billancourt et d’Issy les Moulineaux dans Paris Match pour le 9 juillet, conseil municipal improvisé. Au diable les formalités de concertations et d’explications aux élus comme aux habitants qui croient encore à un poisson d’avril!

Puisqu’on ne nous dit rien, nous allons chercher d’abord ce que la loi permet. Continuer la lecture de Fusions de communes

Démocratie locale : Les maires n’aiment pas

Les expériences de démocratie participative se heurtent aux élus.

Nous l’avions remarqué dans plusieurs villes des Hauts de Seine, les maires n’aiment pas se frotter aux idées de leurs administrés libres (ceux qui ne sont pas sous contrôle, qui ne sont pas des amis ou des militants dûment identifiés, qui ne sont pas des « clients »…Le journal le monde du 11/06/2016, le décrit dans un article : « Les maires de banlieue rétifs aux initiatives citoyennes. 

Les élus ne sont pas habitués à discuter de leurs projets. Ils estiment être seuls porteurs de l’intérêt général après leur élection. Et ils ont peur d’être dépassés. Les instances de concertation  sont largement « municipalisées » ou calquées sur les conseils de quartier qui réunissent toujours les mêmes militants locaux. Il faudra veiller à ce que ces conseils aient une large liberté de réflexion. CF Le Monde article de Sylvia Zappi, mais c’est ce qu’on constate, notamment dans les deux communes dont nous commenterons  abondamment le projet de fusion.

Finalement, pour reconstituer une vraie démocratie participative, ne faudrait-il pas modifier les règles du scrutin municipal qui donne automatiquement, après le 2è tour, 50% des sièges à la liste arrivée première et répartit les autres sièges à la proportionnelle? Cela donne des majorités excessives, parfois à des élus choisis pour leur esprit peu critique… Si les maires devaient rechercher la ligne de crête de l’intérêt général entre ce qu’ils croient bon pour leur ville et les visions de leurs oppositions, la totalité des électeurs aurait l’impression de participer au projet de leur ville (indépendante, ou fusionnée).

Compostez!!!

L’un de nos lecteurs boulonnais a été séduit par l’offre de notre territoire GPSO de nous aider à composter nos déchets verts (épluchures, thé, café… attention, pas d’agrumes, et naturellement, pas de déchets animaux).  Voici l’article qu’il nous a proposé.  Notre association soutient et encourage  l’usage de composteurs dans les résidences avec jardins, chez les particuliers, et aussi, dans les parcs publics et pourquoi pas dans les cimetières. Chacun pourrait descendre, ses déchets verts comme on apporte ses bouteilles aux composteurs de la ville situés dans nos espaces verts. On imagine que les jardins de la ville s’en trouveraient fortifiés par la répartition périodique de compost, et les Boulonnais pourraient s’en procurer un peu pour leurs pots de fleurs.  Mais Franck pense qu’on pourrait finalement en disposer dans tous les immeubles dont les copropriétaires seraient demandeurs.

Bio-seau
Bio-seau

 

Les enfants adoreraient! Continuer la lecture de Compostez!!!

Av. JB Clément rénovée bientôt

1906 av JB Clément
1906 av JB Clément

Née Grande Rue,  l’avenue Jean Baptiste Clément, , celle qui porte, place Bernard Palissy, la plus ancienne mairie de la ville, qui était une route départementale, a été rendue en 2008 à notre ville par le département.  Le département s’était engagé à nous la rendre belle et rénovée. C’est la fin de cet accord qui sera matérialisé par les travaux de la partie sud ( Entre le rond Point Rhin et Danube et la salle des fêtes (le bâtiment ayant repris sa fonction première : les fêtes, avec location aux habitants, aux associations et aux entreprises. Le visage de cette plus vieille avenue de Boulogne ne va pas fondamentalement changer. Tout juste être ordonné. Voici la vidéo de synthèse vous présentant l’avenue en 2017.