Compostez!!!

L’un de nos lecteurs boulonnais a été séduit par l’offre de notre territoire GPSO de nous aider à composter nos déchets verts (épluchures, thé, café… attention, pas d’agrumes, et naturellement, pas de déchets animaux).  Voici l’article qu’il nous a proposé.  Notre association soutient et encourage  l’usage de composteurs dans les résidences avec jardins, chez les particuliers, et aussi, dans les parcs publics et pourquoi pas dans les cimetières. Chacun pourrait descendre, ses déchets verts comme on apporte ses bouteilles aux composteurs de la ville situés dans nos espaces verts. On imagine que les jardins de la ville s’en trouveraient fortifiés par la répartition périodique de compost, et les Boulonnais pourraient s’en procurer un peu pour leurs pots de fleurs.  Mais Franck pense qu’on pourrait finalement en disposer dans tous les immeubles dont les copropriétaires seraient demandeurs.

Bio-seau
Bio-seau

 

Les enfants adoreraient! Continuer la lecture de Compostez!!!

Av. JB Clément rénovée bientôt

1906 av JB Clément
1906 av JB Clément

Née Grande Rue,  l’avenue Jean Baptiste Clément, , celle qui porte, place Bernard Palissy, la plus ancienne mairie de la ville, qui était une route départementale, a été rendue en 2008 à notre ville par le département.  Le département s’était engagé à nous la rendre belle et rénovée. C’est la fin de cet accord qui sera matérialisé par les travaux de la partie sud ( Entre le rond Point Rhin et Danube et la salle des fêtes (le bâtiment ayant repris sa fonction première : les fêtes, avec location aux habitants, aux associations et aux entreprises. Le visage de cette plus vieille avenue de Boulogne ne va pas fondamentalement changer. Tout juste être ordonné. Voici la vidéo de synthèse vous présentant l’avenue en 2017.

Ne jamais croire la presse

Hier, lors de la réunion du  quartier ALBERT KAHN, le maire de Boulogne , après un long monologue sur sa bonne gestion et la diminution des dotations de l’Etat etc… a répondu à une question sur la fusion prochaine des communes de Boulogne Billancourt et Issy les Moulineaux, L’acte de mariage fut décidé par les maires et annoncé dans la presse en grandes pompes, sans consultation ni des conseils municipaux à ce jour, ni des habitants des deux villes, sans explication sur les avantages, discussions sur les inconvénients, débats avec les citoyens, ni même les membres du Conseil Economique, Social et Environnemental Local. C’est une offense à la démocratie. Continuer la lecture de Ne jamais croire la presse