Sauvons les arbres : le BBI a tout faux

2,5 M€ pour les arbres malades du chancre coloré
2,5 millions € travaux dans le cimetière

En pages 25,  et 29 en gros titre : 2 grosses erreurs sur la maladie supposée des arbres du cimetière, et en pages 28 et 29 d’autres erreurs plus petites? Ca fait un peu beaucoup pour des fautes de frappe.

Chancre coloré : gros titre pour un absent

Mais qu’ont-ils donc contre les arbres?

Signez la pétition pour les protéger et préserver un ilot de fraîcheur aux Boulonnais.

Sous la photo :  la preuve officielle qu’il n’y a pas de chancre coloré à Boulogne Billancourt. Les autres maladies, si on ne sait pas les guérir, on sait les soigner. Elles ne représentent pas une urgence sanitaire. ( En comparaison, c’est comme le diabète chez les humains). Les arbres doivent être surveillés.

Ciemtière Pierre Grenier
Photo Fabienne Prasle 10/10/2019
Mail adressé à François Thellier, conseiller municipal, par le SRAL, émanation régionale du ministère de la culture
Objet : chancre coloré
Date : 11décembre 2019 10:11:00UTC + 1

Continuer la lecture de Sauvons les arbres : le BBI a tout faux

SAUVONS les arbres du cimetière Pierre Grenier

A Boulogne Billancourt : Qu’est-ce qu’ils ont, contre les arbres?
Une pétition pour les sauver

Platanes du cimetière Pierre Grenier
Cimetière Pierre Grenier Boulogne Billancourt

500 arbres dont 435 grands platanes adultes agrémentent les 7 hectares du cimetière Pierre Grenier.
Ce cimetière est l’unique poumon vert – même si ce n’est pas réellement un jardin – au cœur d’un quartier très minéral, dense et soumis à une intense circulation entre Coubertin, porte de Saint Cloud et le pont de Billancourt.

C’est dire si ces GRANDS PLATANES sont des trésors à chérir, encore plus en période de réchauffement climatique! Pourtant, ils SONT EN GRAND DANGER D’ABATTAGE!

Dans le cadre d’un projet « d’embellissement » conduit par la Ville et selon le BBI (Journal de la Ville) de Nov. 2019, outre le fait que ces grands platanes abritent des pigeons et que donc il faudrait les remplacer par « des espèces arborées n’attirant plus les pigeons », ils seraient déjà plus de 300 atteints par le phellin ou pire, par le chancre coloré. C’est le plus agressif des parasites, qui impose, sur décision du Préfet, l’abattage immédiat, lourd de précautions comparables au désamiantage des bâtiments.
Le remplacement des grands platanes centenaires par des baliveaux nous ferait attendre 40 ans au moins l’effet « rafraîchissant » comparable à celui dont nous profitons aujourd’hui.

Mais tout cela est FAUX!!!

Continuer la lecture de SAUVONS les arbres du cimetière Pierre Grenier