Archives pour la catégorie Ile Seguin

R4 vers de nouvelles aventures

Ile Seguin :

Reportez vous aux épisodes précédents pour connaître le passé et prévoir l’avenir de la pointe amont de l’Ile Seguin. La fondation Natural Lecoultre, incarnée par son président M. Bouvier devait y installer le R4 : un lieu mettant en contact tous les acteurs de l’art. Les créateurs, les artisans d’art, les marchands et les intermédiaires… et même les amateurs, et même ceux qui pourraient le devenir, avec le soutien de notre association.

Des évènements extérieurs ayant apporté des  contraintes à M. Bouvier, le R4 est demeuré deux ans en panne… Malgré le ressort de sa directrice, Nelly Wenger qui n’a pas ménagé son énergie pour retrouver des « financeurs » à ce projet.

Voici, in extenso, le communiqué de presse reçu hier : Continuer la lecture de R4 vers de nouvelles aventures

Enquêtes publiques

A l’approche de la réforme territoriale qui rend la Métropole du Grand Paris maîtresse du jeu de l’urbanisme dans le cadre de territoires d’environ 300000 habitants, toutes les villes de GPSO se dépêchent de conclure les enquêtes publiques sur les PLU et PLU partiels dont elles ont émaillé la surface de leur commune pour demeurer, autant que possible, maîtresses de leur développement et de leur paysage.  Certaines ont joué l’information facile et ouvrent l’accès aux enquêtes par internet sur le site de la ville, et pour certaines autres, comme Boulogne, la quête de l’information se fait eux heures d’ouverture de la mairie, c’est à dire aux heures de bureaux. Les dossiers comportant de 500 à 1000 pages, on imagine le temps qu’il faut y passer pour se documenter avant d’y faire des remarques pertinentes.

Lors de l’enquête de juillet 2015, concernant la tête du Pont de Sèvres et le 57 métal, incluant le Trident, très fortement impacté par les remaniements liés aux transports, (métro ligne rouge) l’aménagement de la cité musicale et le reste de l’Ile Seguin, AEBB a eu l’idée saugrenue de vouloir regarder ce dossier à tête reposée, en demandant une copie du dossier dématérialisé sur une clé USB. Pas possible!!! On a eu une copie papier pour la modeste facture de 211,84 €. C’est une véritable insulte à la démocratie, et aux arbres qui font le papier! Continuer la lecture de Enquêtes publiques

Ile Seguin : Pointe amont

Par délibération du conseil municipal du 18/12/2014, le maire a  décidé une nouvelle déclaration de projet mis en compatibilité avec le Plan Local d’urbanisme.

Les parcelles S16 (anciennement réservé par le maire à Madona Bouglione qui n’a pas trouvé de financement), S17 (R4 Mix commercial, exposition, ateliers  et stockage d’art contemporain), S18 (projet par la société du R4 d’une résidence d’artistes, ou /et galeristes). font l’objet d’une déclaration de projet… Mais l’avenir de la parcelle S16 n’est pas précisé. Et il serait intéressant d’y situer un projet, qui, architecturalement et même thématiquement, soit en phase avec le projet R4. Continuer la lecture de Ile Seguin : Pointe amont

Ile Seguin – Nouvel épisode

Ile Seguin

I. Historique :
a. AEBB suit l’aménagement de l’île Seguin depuis plus de 10 ans.
b. AEBB faisait partie de la commission de concertation mise en place en 2004 et dissoute en 2008 par le nouveau maire de Boulogne, Pierre –Christophe Baguet. C’est ainsi qu’avait été élaboré le PLU de 2004.
c. AEBB avait déposé un recours contre le PLU de 2011, lequel fut annulé par le Tribunal Administratif en juillet 2013.
d. En décembre 2013, AEBB a déposé un recours contre le PLU 2013 (délibération n°9 du 4 juillet) pour des raisons juridiques, en particulier, son incompatibilité avec le PLU 2004 en vigueur. Elle avait le devoir d’agir ainsi compte-tenu de son implication antérieure et de son objet même : la qualité de l’environnement à Boulogne-Billancourt.
e. AEBB avait auparavant saisi le maire par un recours gracieux demeuré sans réponse.
f. Faute de concertation, AEBB a donc été contrainte de saisir à nouveau le tribunal.
g. Le jugement est attendu en cette fin d’année 2015. Continuer la lecture de Ile Seguin – Nouvel épisode

Ile Seguin : les cotes

Au cours des discussions avec la municipalité et la SAEM, une proposition de diminuer la densité à 240 000 m² et d’éliminer le point haut en limitant la hauteur des derniers planchers à 50 m… de toute évidence satisfait le maire. Mais ce point ne fait pas consensus.
AEBB fait ses comptes. C’est une géométrie simple :
Les cotes du trapèze et de l’ile
1) Sur le Trapèze :
Le sol est à la cote NGF 29. La hauteur maximale (y compris dernier niveau et toiture) est ( sauf dérogation limitée) 36m.  En conséquence la côte maximale des immeubles est 29+36 = 65m NGF.
2) Sur l’île Seguin :
Le « sol  » est à la cote NGF 36 ( donc 7 m de plus que le Trapèze.) La rédaction proposée dans le protocole  (50m pour le dernier niveau accessible ) permettrait de construire des immeubles de 50m +dernier étage (voire 2 niveaux par la création de duplex) + toitures , soit au dessus des 50m, au moins 4m ( un étage plus toiture) voire beaucoup plus… (rien ne limite la hauteur des plafond ni des toits).
La hauteur des immeubles serait donc au moins de 36+50+4=90m NGF, c’est à dire ( 90-65) 25m de plus que ceux du Trapèze ,s oit l’équivalent de + 8 étages…….

Les 21 jours de l’Ile Seguin

Le 26 mai 2015, la Ville a proposé aux associations d’environnement concernées par l’aménagement de l’île Seguin de prendre part à une série de tables-rondes, du 9 au 30 juin, pour tirer le dossier du marasme.
Après 4 ans de surdité volontaire, un PLU annulé par jugement du Tribunal et un autre en instance de l’être, le maire de Boulogne-Billancourt a donc proposé aux associations de parler.
Mais vite!!!
Entre le 9 juin et le 30 juin 2015, il aurait fallu résoudre tous les problèmes d’urbanisme, d’environnement et de qualité de vie que les projets successifs commandés à Jean Nouvel depuis 2009 occasionnent pour les Boulonnais et les riverains des villes voisines. Et, en plus, avons-nous découvert, il aurait fallu résoudre les problèmes financiers nés des errements des 7 dernières années… Quand on parle, l’espoir renaît.
Mais la pression du temps n’est pas bonne conseillère. Continuer la lecture de Les 21 jours de l’Ile Seguin

PLU : Vous m’en remettrez bien quelques couches

Plan Local d’Urbanisme

Sur le site de la ville, les strates de PLU s’ajoutent et se combinent. Cependant, le site n’indique pas que le

PLU 2011 = perdu pour la municipalité
Plan local d’Urbanisme 2011 annulé par le tribunal administratif

PLU 2011 a été annulé par le tribunal administratif, (voir intégrale du jugement) ni que le PLU 2013 est sujet à un recours pour les mêmes raisons, notamment de sécurité et d’environnement. En conséquence, c’est donc le PLU de 2004, purgé de tous recours et agréé de façon consensuelle par les associations d’environnement, qui s’applique encore en 2015.

Ile Seguin : chronologie

La dernière 4L est sortie de l’usine Renault de Billancourt en 1992. Et depuis, l’Ile est « aux arrêts ». Petit rappel des événements :
175000 m² : projet 2004 à 2008.
Les derniers développements s’inscrivent dans la chronologie qui commence en 2004. Dans leur rôle, les Associations d’Environnement ont travaillé à diminuer la densité initialement prévue d’un Plan Local d’Urbanisme (PLU) ambitieux financièrement à 200000m². Après concertations avec le Maire Jean Pierre Fourcade et son adjointe à l’urbanisme Dorothée Pineau, un accord général est trouvé sur un PLU qui prévoit 175000m² construits sur l’Ile Seguin autour de 2 pôles Culture et enseignement universitaire et ingénierie pharmaceutique et haute technologie. Sur cette base, 5 permis de construire sont attribués, purgés de tous recours, (sauf celui d’un hôtel Intercontinental  ***** en bord de Seine, dont le recours est porté par M. Labrunhye,  candidat sur la liste de Pierre Christophe Baguet, aux élections municipales contre Jean Pierre Fourcade).

Continuer la lecture de Ile Seguin : chronologie

2012-03-15 Recours contre variante Nouvel

AH Chombart de Lauwe
Anne Henri Chombart de lauwe

15 mars 2012

Pourquoi AEBB, avec 7 autres associations, maintient-elle son recours contentieux contre la révision simplifiée du PLU concernant l’Ile Seguin ?

Lors du Conseil municipal du 16 février 2012, le Député Maire de Boulogne-Billancourt, Pierre-Christophe Baguet, a annoncé qu’il avait demandé à Jean Nouvel de revoir sa copie pour un nouveau projet se situant à peu près à 250.000 m², soit largement plus que son programme électoral de 2008 à 110.000 m², mais en dessous de la révision du PLU à 310.000 m² qu’il a fait voter par le conseil municipal le 16 juin 2011. Continuer la lecture de 2012-03-15 Recours contre variante Nouvel