Archives pour la catégorie Non classé

Grand Paris Express : retard d’un métro

La Cour des Comptes a présenté un rapport sur les dérapages financiers du Grans Paris Express. Le projet sera retardé considérablement. Il parait qu’il ne faut pas y  voir la raison principale de l’annulation de la candidature de Paris-Saclay à l’exposition universelle de 2025…

La ligne 18 sera en retard ou ne sera pas, mais la ligne 15 sud suit son cours le long des quais de Boulogne, avec son cortège problématique de circulation automobile.

Forum des associations stand 218

AEBB sera présent au Forum des associations à l’Hôtel de ville.  Nous serons ravis de vous rencontrer et de vous présenter nos actions.

RDV ce dimanche 10 septembre  2017 entre 8h et 18h                             au 1er étage de l’Hôtel de Ville.

Venez nombreux, nous avons une surprise pour vous: 

L’air en bulles pour les 8/12 ans

La BD pour 8/12 ans:  L’air en Bulles

6 €  sur le stand ou par correspondance + frais d’envoi

ou téléchargeable sur le site de FRANCE NATURE ENVIRONNEMENT IDF Avec une boite à outils pédagogiques destinée aux écoles et collèges.

 

Les arbres en ville

A la fin 2016, Boulogne comptait 10261 arbres dont 56 classés remarquables. ce décompte comprend les arbres d’alignement les arbres des jardins publics et ceux des domaines privés. Depuis, sur les quais de Seine, pour les travaux de la gare du métro express, face à la Seine musicale, nombreux magnifiques platanes ont encore été abattus. (Total des arbres de GPSO = 27088)… Courage! Plantez!)

L’arbre arme majeure contre les effets du réchauffement climatique : stockant le CO2, relâchant dans l’atmosphère l’humidité et la fraîcheur qu’il pompe dans le sous-sol, ombrageant l’espace. La persistance des arbres dans nos villes est essentielle. Et, pour nous, Boulonnais, dans la cuvette de la Seine, nous avons besoin de plus d’arbres chez nous, et nous avons besoin impérieusement des arbres des forêts de nos voisins :Clamart, Meudon, Chaville, Fausse Repose, St Cloud… Ces forêts péri-urbaines qui sont grignotées par l’urbanisation nous sont absolument nécessaires, ainsi qu’aux millions d’habitants du Grand  Paris.

Arbres de Francis Hallé

Un très beau livre de Francis Hallé exhorte les élus et les énarques au BON USAGE DES ARBRES… En voici les 10 commandements :

Respect : Les arbres sont des êtres aussi vivants que vous ou moi. Mieux, ils sont nos protecteurs. Accordez-leur le respect dû aux êtres vivants et ne les traitez jamais par le mépris comme s’ils étaient du mobilier urbain. (Ce fut le cas pour les arbres des Champs Elysées qui furent stockés dans de grands containers avant d’être replantés après les travaux des parkings. On regrette que le même dispositif n’ait pas pas été mis en place pour la gare du métro express). Continuer la lecture de Les arbres en ville

Démocratie locale : Les maires n’aiment pas

Les expériences de démocratie participative se heurtent aux élus.

Nous l’avions remarqué dans plusieurs villes des Hauts de Seine, les maires n’aiment pas se frotter aux idées de leurs administrés libres (ceux qui ne sont pas sous contrôle, qui ne sont pas des amis ou des militants dûment identifiés, qui ne sont pas des « clients »…Le journal le monde du 11/06/2016, le décrit dans un article : « Les maires de banlieue rétifs aux initiatives citoyennes. 

Les élus ne sont pas habitués à discuter de leurs projets. Ils estiment être seuls porteurs de l’intérêt général après leur élection. Et ils ont peur d’être dépassés. Les instances de concertation  sont largement « municipalisées » ou calquées sur les conseils de quartier qui réunissent toujours les mêmes militants locaux. Il faudra veiller à ce que ces conseils aient une large liberté de réflexion. CF Le Monde article de Sylvia Zappi, mais c’est ce qu’on constate, notamment dans les deux communes dont nous commenterons  abondamment le projet de fusion.

Finalement, pour reconstituer une vraie démocratie participative, ne faudrait-il pas modifier les règles du scrutin municipal qui donne automatiquement, après le 2è tour, 50% des sièges à la liste arrivée première et répartit les autres sièges à la proportionnelle? Cela donne des majorités excessives, parfois à des élus choisis pour leur esprit peu critique… Si les maires devaient rechercher la ligne de crête de l’intérêt général entre ce qu’ils croient bon pour leur ville et les visions de leurs oppositions, la totalité des électeurs aurait l’impression de participer au projet de leur ville (indépendante, ou fusionnée).

Vive les herbes folles

  • A l’heure où le « Round-up » est enfin démasqué on est heureux de voir poindre quelques herbes folles, un coquelicot fragile, parfois, dans une fissure de bitume ou une craquelure de béton dans les rues de Boulogne Billancourt. Finies les vaporisations le long des joints de trottoirs. Les désherbants chimiques ne s’ajoutent plus aux pollutions de circulations et de chauffage urbain pour nos inhalations quotidiennes. Ces chétifs brins verts poétisent nos rues. Ils donnent de l’espoir à la nature… Celle qui pourrait, en quelques années, enlacer la ville si serrée, comme les fromagés aux temples d’Angkor. L’homme luttera contre les herbes folles à binette nue, sans aide volatile de Monsanto. Et on ne peut que s’en féliciter.

Découvrez les vertus des herbes folles

Matchs et événements 2015

parc des Princes et Jean Bouin
Jean Bouin & parc des Princes

Quelques heures avant chaque match, les cars de CRS prennent place dans toutes les rues voisines du par des Princes, la route de la Reine peut être fermée, ainsi que les sorties du périphérique, les Boulonnais sont assiégés, et ne peuvent rentrer chez eux qu’en passant par le Sud Ouest, la Seine et les ponts saturés. Les voitures des supporters grimpent aux arbres… personne ne peut plus stationner. Pour se prémunir contre une soirée infernale, connaître les dates… Mais attention, les dates peuvent changer… Continuer la lecture de Matchs et événements 2015

2008 : Réunion publique RD7

RD7
RD7

Lundi soir 6 octobre 2008, à 20 heures, les associations du Val de Seine organisent une réunion à Sèvres pour la concertation sur l’aménagement de la RD7. Voir aussi le site mobilité IDF.

Cette rencontre permettra peut-être d’y voir plus clair : Pour le moment, les enjeux réels ne sont en rien présentés dans les dépliants dont le Conseil général n’est pas avare, et la construction d’une quatre voies baptisée plus discrètement « deux fois deux voies » qu’il défend de longue date est contradictoire avec l’objectif affiché : « traiter les berges comme des lieux de promenade et de détente, développer les circulations douces, ouvrir la ville sur le fleuve », objectif qui répond non seulement à l’intérêt des riverains, mais de tous. Continuer la lecture de 2008 : Réunion publique RD7