Ensemble arboré remarquable en péril et cachotteries

Les oiseaux nichent, pépient, au cœur des grands platanes verts.

Platanes du cimetière Pierre Grenier
Cimetière Pierre Grenier Boulogne Billancourt

Notre appel datait de décembre 2019. Merci de continuer à signer et faire circuler notre pétition.

En mai 2020, sur la photo de Françoise, voici un alignement qui prépare l’été, et rafraichit le quartier. Ces arbres sont la vie!

Le 10 décembre 2019, face au silence du maire qui ne répondait à aucune de nos questions, puis le 30 janvier 2020, nous avons saisi la CADA Commission d’Accès aux Documents Administratifs. Cet organisme peut contraindre les élus à communiquer à leurs administrés les documents administratifs. Nous demandons la communication de l’étude phytosanitaire commandée par le Maire/Président de GPSO et effectuée en février 2019,  sur laquelle il appuie son projet destructeur. Le journal de la ville faisait état d’atteinte par nos arbres du Chancre coloré, véritable peste arboricole exigeant l’abattage dans un rayon de 30 m de chaque arbre atteint. Heureusement, il n’en est rien, et le maire l’a indirectement reconnu… Mais il évoque d’autres maux incurables… La ville et son journal s’étant déjà trompés en grande largeur sur 3 pages, il n’est pas exclu qu’elle continue à se tromper. C’est pourquoi nous voulons voir cette étude.

Malheureusement, la CADA n’est pas très véloce. Elle vient juste, 5 mois après notre saisine, de nous en accuser réception et nous demander si, par hasard, le maire n’aurait pas fini par accéder à notre demande sans qu’elle ait à agir. Entre temps, nous avions demandé au médiateur de la ville le 6 janvier 2020, d’intercéder auprès du maire pour nous communiquer cette étude. Il nous a répondu depuis son ordinateur personnel que le maire ne « souhaitait pas porter l’étude phytosanitaire à notre connaissance ».

Merci de continuer à signer et faire circuler notre pétition.