2008 Quai Le Gallo correspondance avec le Maire

Bernard Ponty
Bernard Ponty

15/12/2008

Monsieur le Député Maire,

Nous n’avons reçu aucune réponse de votre part, ni de la part des Maires adjoints, à notre courriel ci-après, en date du 16 novembre.

De plus, à la lecture de l’article du BBI de décembre (page 41), concernant les seuls aménagements du trottoir haut du quai Le Gallo, côté Seine, l’Exécutif Municipal semble approuver avec enthousiasme le projet du Conseil Général des Hauts-de-Seine, qui tend à confirmer et à accentuer encore le caractère autoroutier des quais de Boulogne-Billancourt (RD1).

Outre que cette conception semble dater de l’ère révolue des ressources infinies en pétrole et des émissions illimitées de CO2, elle est tout simplement incompatible avec un environnement urbain de qualité.

Il serait plus sincère d’afficher explicitement la nature de ce projet, plutôt que de continuer à parler de « reconquête des berges de la Seine ». Continuer la lecture de 2008 Quai Le Gallo correspondance avec le Maire

2008 : RD7 propositions des associations

19 novembre 2008

RD 7 : l’option d’aménagement avec mini-giratoires imbattable en termes de sécurité

minigiratoire
minigiratoire

Pour l’aménagement des quatre kilomètres de berges de Seine entre Sèvres et Issy-les-Moulineaux, rappelons que trois options figurent à la concertation, même si le Conseil général a lors des réunions publiques refusé toute position autre que l’acceptation aveugle de la construction d’une quatre voies. Ces options improprement baptisées « variantes » désignent des choix radicalement différents :

  • la « variante » 1 est la construction d’une deux fois deux voies (quatre voies), plus pistes cyclables, plus cinquième voie routière sur plusieurs tronçons (soit une voirie couvrant au total 14 hectares sur les 20 du projet, deux fois plus que ce qu’annonce le Conseil général).
  • les « variantes » 2 et 3  désignent des solutions à deux voies routières plus bandes cyclables, soit avec des feux, soit ponctuée de mini-giratoires. La variante 2 constitue en réalité une quatre voies sur une partie du tronçon, avant les feux ; la variante 3 repose sur la fluidité apportée par l’aménagement spécifique que constituent les mini-giratoires.

Continuer la lecture de 2008 : RD7 propositions des associations

2008 : Réunion publique RD7

RD7
RD7

Lundi soir 6 octobre 2008, à 20 heures, les associations du Val de Seine organisent une réunion à Sèvres pour la concertation sur l’aménagement de la RD7. Voir aussi le site mobilité IDF.

Cette rencontre permettra peut-être d’y voir plus clair : Pour le moment, les enjeux réels ne sont en rien présentés dans les dépliants dont le Conseil général n’est pas avare, et la construction d’une quatre voies baptisée plus discrètement « deux fois deux voies » qu’il défend de longue date est contradictoire avec l’objectif affiché : « traiter les berges comme des lieux de promenade et de détente, développer les circulations douces, ouvrir la ville sur le fleuve », objectif qui répond non seulement à l’intérêt des riverains, mais de tous. Continuer la lecture de 2008 : Réunion publique RD7

Départementale RD1 à Boulogne Billancourt

2006 : AEBB demande que les départementales RD1 et RD7 soient étudiées de façon coordonnée. Il s’agit du trafic vers et depuis Paris Centre, rives Droite et Gauche.

Le Conseil Général a fait réaliser une enquête en direction des automobilistes sur le quai du Point du Jour, au niveau de la rue Emile Duclaux et de l’entrée du Port du Point du Jour. À cet endroit, la RD1 est à 2×1 voie entre deux trottoirs étroits et sur un carrefour mal protégé.

Cette enquête était liée à celle menée le même jour en plusieurs points de la RD7(sur la rive opposée). On peut supposer qu’elle est due à la constatation qui peut être faite aujourd’hui d’un report du trafic de la RD7 sur la RD1, report que le CG souhaiterait accentuer(?). Continuer la lecture de Départementale RD1 à Boulogne Billancourt

Départementale RD1 : We had a dream!

La départementale RD1 en surface

RD1 enterrée On respire
RD1 enterrée On respire

Hélas, les trémies d’accès au souterrain auraient été « accidentogènes » nous ont dit le Conseil général et la ville… La RD1 restera en surface, le long des berges dans le nouveau quartier ex-Usines Renault.

RD1 en surface
RD1 en surface

Adieu berges accueillantes, accès au fleuve tranquille, promenades au calme.

 

2013 : La RD7 condamnée à 2X4 voies

Communiqué du collectif du Val de Seine

Sèvres, Meudon, Issy les Moulineaux, Boulogne Billancourt

Le Tribunal Administratif de Cergy Pontoise a livré ses jugements fin mars 2013 :

pour lui, Vallée Rive Gauche est une opération irréprochable du Conseil général des Hauts de Seine. Il a débouté la dizaine d’associations, le conseil syndical et la trentaine de particuliers qui affirment le contraire et qui demandent l’annulation des décisions préfectorales préalables à la réalisation du projet.

Depuis 12 ans notre collectif dénonce l’état d’abandon des berges de Seine, l’excès automobile et la pollution qui en résulte. Depuis 5 ans le Conseil général fait avancer sa troisième tentative de généralisation des 4 voies et de déshumanisation des berges, en conflit avec des citoyens déterminés à rendre aux habitants cette boucle de Seine en épingle à la porte de Paris. Continuer la lecture de 2013 : La RD7 condamnée à 2X4 voies