PLU Boulogne 198 commentaires

Avant le 4 avril 2018 inclus il fallait se connecter à l’enquête publique

Vous avez visité le site, démêlé dans les 1000 pages celle où vous pouviez apporter une remarque constructive… C’est long! surtout pour ceux qui ne sont pas habitués aux documents d’urbanisme et leur apparente schizophrénie entre les intentions et la réalité des projets de construction/densification. Et vous pensiez que le 4 avril inclus, valait pour jusqu’à minuit.  Erreur, les commentaires ont été clos à 17H30, et tous les commentaires déposés ont cessé d’être accessibles. Le commissaire enquêteur fait maintenant sa synthèse… seul. C’est dommage, nous aussi, nous voudrions bien faire l’exercice. On verrait les coïncidences entre nos évaluations et les siennes.

Vous avez  regardé les quartiers qui vous intéressent, et les autres, et inscris vos commentaires. Si vous vouliez des explications, vous vous êtes rendus au service urbanisme de la ville. Et une fois renseigné, avez laissé un message comme vous le sentiez sur le cahier, ou sur le sur le site de l’enquête publique, ou chacun pouvait les lire… Tout a disparu!

198 commentaires, pour une ville de 120000 habitants, et les villes voisines de GPSO… C’est peu! Certains commentaires sont le fait d’associations ou de collectifs qui regroupent quand même du monde… Mais presque tous ceux qui ont fait l’effort d’entrer dans le vif du sujet ont abandonné en cours, trouvant l’exercice trop complexe, ne s’y retrouvant pas dans les sigles et acronymes, ne trouvant pas facilement la page qui les intéressait… Un effort d’ explication, un lexique, une simplification serait bienvenue et éviterait les commentaires bidons dans le genre « je fais confiance au maire pour que ce soit bien » ou « je suis contre toute densification »…

Le Plan local d’urbanisme, c’est le cadre de vie des Boulonnais demain. Les zones où la constructibilité permet des hauteurs importantes, les zones encore vertes vouées aux bâtiments, les zones bruyantes… et l’insertion de notre ville dans la métropole, notre ville traversée par les besoins de Paris Capitale, Paris, fermé à la circulation, repoussée aux villes voisines, à Boulogne Billancourt donc.

Voici les sujets sur lesquels vous avez à vous prononcer :

La densification d’entreprises,  la répartition des logements, les carences en espaces verts, zones de jeux, de repos, d’animation, de soins, … la circulation, aux entrées de Paris, aux ponts, la densification de notre ville aura des conséquences très négatives sur la vie quotidienne. Les problèmes de stationnement… Une voiture garée au parking ne pollue pas, une voiture qui tourne à la recherche d’une place pollue… Où mettre les circulations douces si ce n’est à l’emplacement des véhicules en stationnement de surface? Où faire rouler les trottinettes et autre objets roulants non identifiés? Où garer la multitude de vélos, triporteurs, les nuées de motos qui se substituent aux 4 roues au fur et à mesure des embarras de circulation? Sur les trottoirs? Où recharger les véhicules électriques que nous devrions tous utiliser à l’horizon  2030? Comment conserver le caractère village de quelques quartiers de Boulogne? Comment répartir les activités, les commerces et leurs cortèges de nuisances de livraisons? Comment la Seine peut-elle être notre alliée?

Boulogne Billancourt s’inscrit dans une communauté d’agglomération appelée Territoire T3 ou Etablissement Public Territorial GPSO. Si la métropole garde ce découpage administratif, c’est au sein de cette zone de 300000 habitants qu’il faudra raisonner : hôpitaux, commerces, établissements sportifs, culturels, d’éducation, etc… mais surtout transports en commun. 10 à 12000 personnes vont venir travailler sur l’Ile Seguin si les contrats signés par le maire se concrétisent. Ils vont contribuer à l’économie de la ville, mais comment intégrer ces invités de chaque jour à nos circulations déjà pléthoriques, à nos transports déjà bondés? La gare du  Métro Grand Paris Express au Pont de Sèvres est programmée pour 80 000 voyageurs/jour… La ville et ses abords sont-ils prévus et dimensionnés  à la bonne échelle?

L’Ile Seguin sera-t-elle trop urbanisée? Les hauteurs derrière lesquelles elle enfermera les habitants du trapèze ne sont-elle pas prévues trop élevées? et plein d’autres questions que vous pouvez soulever.

30% des emplois Boulonnais sont occupés par des Boulonnais. Ca veut dire qu’actuellement 70 % des emplois boulonnais sont pourvus par des gens qui viennent de l’extérieur, et que tous les autres Boulonnais vont travailler ailleurs. La mission de l’urbanisme des années qui viennent est de limiter les transports au maximum, et donc de rapprocher les habitants de leurs lieux de travail. Le PLU doit contribuer à cette mission primordiale pour l’Environnement.

Bref vos remarques, vos conseils sont nécessaires à la construction de ce plan qui engage pour longtemps. Vous pouvez aussi poser vos questions et commentaires sur notre site.