R4 vers de nouvelles aventures

Ile Seguin :

Reportez vous aux épisodes précédents pour connaître le passé et prévoir l’avenir de la pointe amont de l’Ile Seguin. La fondation Natural Lecoultre, incarnée par son président M. Bouvier devait y installer le R4 : un lieu mettant en contact tous les acteurs de l’art. Les créateurs, les artisans d’art, les marchands et les intermédiaires… et même les amateurs, et même ceux qui pourraient le devenir, avec le soutien de notre association.

Des évènements extérieurs ayant apporté des  contraintes à M. Bouvier, le R4 est demeuré deux ans en panne… Malgré le ressort de sa directrice, Nelly Wenger qui n’a pas ménagé son énergie pour retrouver des « financeurs » à ce projet.

Voici, in extenso, le communiqué de presse reçu hier :

« Paris le 08/09/2016 – Nelly Wenger, Présidente de Nelly Wenger Associates et Directrice du projet R4 et Laurent Dumas, Président du Groupe Emerige, annoncent la conclusion d’un accord sur le projet de reprise du R4.

Cet accord conclu entre Nelly Wenger, Directrice du Projet R4 et Laurent Dumas représentant le Groupe Emerige et son partenaire AOG, permet d’assurer la poursuite du projet R4 et sa pérennité dans le temps.

La transaction porte sur l’acquisition de l’ensemble des titres de la SCI R4, détenus jusqu’à présent par EUROASIA.

ar cet accord, la poursuite du R4 et la pérennité de la vocation culturelle de la pointe amont de l’Ile Seguin sont assurées. Aux fins d’assurer une transmission rapide du projet et son lancement, la SCI R4 déposera très prochainement un nouveau permis de construire pour le R4. »

Ce communiqué très général laisse toutefois entendre que s’il demeure d’ordre « culturel »,  le projet R4 va subir des « inflexions »… Le Groupe Emerige maître de l’immobilier de logement et de bureaux a une action de mécénat via un fond de dotation. Sa devise est que « l’art peut changer le quotidien ».

AEBB était engagé contractuellement avec la SCI R4 à participer au développement de ce projet dans son ouverture aux Boulonnais et habitants de GPSO. Nelly Wenger vient de nous confirmer téléphoniquement que son successeur respectera les termes du contrat qui nous lie.