Restructuration urbaine Bellevue-Est

73 rue de Bellevue / 182 rue Galliéni

J’ai consulté le dossier en mairie les 5/10/2015 et 10/10 2015 (Direction de l’immobilier – 2e étage)
Etant arrivé tard le 5/10/2015 (16h50 alors que les bureaux des consultations ferme à 17h le lundi), je n’ai pas pu accéder à toutes les informations intéressantes, cependant j’ai été très bien accueilli par le commissaire enquêteur responsable de cette consultation. Le 10/10/2015 j’ai également été très bien accueilli dans le même bureau par une représentante de la mairie.
L’opération située à l’angle rue de Bellevue / rue Galliéni consiste à remplacer 3 bâtiments (celui à l’angle déjà déconstruit et les 2 autres, un ancien hôtel (Le Pacific) et un pavillon en attente de démolition) par un bâtiment R+5.
L’hôtel côté rue de Bellevue devrait être démoli assez rapidement car il n’y a plus ni occupant ni contentieux en cours.
Le pavillon côté rue Galliéni est encore occupé ; dans la phase actuelle d’acquisition et de maîtrise foncière par l’EPF92 (Etablissement Public Foncier des Hauts de Seine), il n’est pas encore clair si la libération totale de ce pavillon se fera par voie amiable ou par voie d’expropriation. Ces procédures pourraient prendre jusqu’à 2 ans maximum avec ensuite un chantier qui se terminerait à échéance de 5 ans maximum.

Projet Bellevue Est
Projet Bellevue Est

Ce nouveau bâtiment dont la description est donnée en page 19 du dossier va permettre de créer environ 20 logements dont au moins 30% de logements sociaux (6?) ainsi que des commerces en rez-de-chaussée : La vue ci-dessus confirme l’alignement du bâtiment au droit du trottoir Galliéni et libère une mince surface sur la rue de Bellevue par rapport à l’existant. L’espace laissé libre au fond des parcelles pour respecter les prospects, pourra être aménagé en jardins privatifs pour les appartements du RDC.

Par ailleurs il est noté en page 20 du dossier d’enquête publique que je n’ai pas pu photocopier : « Le parti pris architectural devra composer à la fois avec les constructions modernes voisines et les immeubles de type faubourien situés dans le voisinage afin d’assurer une continuité visuelle et architecturale du secteur. »
Ce futur bâtiment sera en recul par rapport aux anciens et donc de surface réduite) pour respecter la marge de reculement inscrite au PLU.