Serres d’Auteuil : Appel d’Alain Baraton France Inter

Alain Baraton au secours des serres d'Auteuil
Agnès Bauche et Alain Baraton

Ce matin, 7 mars 2015, dans l’émission « la main verte » à 7H47,  sur France Inter, Alain Baraton, a lancé un appel à sauver le jardin des Serres d’Auteuil de l’expansion de Roland Garros, en construisant les surfaces nécessaires à la Fédération Française de Tennis sur la bretelle de raccordement du périphérique à l’A 13. Une pitié, ce saccage pour 15 jours de tournoi international par an! 2015 :  Roland Garros : Du 24 mai au 7 Juin Au passage, un petit coup de gueule contre l’un des joueurs exilés fiscaux qui s’étonne de la résistance des Parisiens et Boulonnais au bruit des balles de tennis!

A part la protection d’espèces végétales rares, et de la biodiversité, l’expansionnisme du tennis pose bien d’autres problèmes aux riverains dont la FFT se soucie comme de sa première raquette : La circulation, la possibilité d’entrer et sortir de Boulogne au droit de la porte Molitor, la pollution dans tout le bois de Boulogne par les parkings officiels d’exception et les parkings sauvages! Les tennismen semblent les sportifs les plus fanatiques de l’automobile. Plus même que les supporters du PSG!!!

2 réflexions sur « Serres d’Auteuil : Appel d’Alain Baraton France Inter »

  1. L’open de France de tennis se joue à Roland Garros
    Dans cette superbe enceinte, sur ces prestigieux courts en terre battue, les joueurs français sont éliminés dans les sanglots des commentateurs, pendant que le business dévore les somptueux buffets dressés dans les loges qui accueillent ceux qui comptent pour eux!
    Les joueurs français, plutôt les joueurs franco-suisses, tant la filière de délocalisation fiscale vers le paradis Suisse semble au point. Essayez d’en trouver un qui ne soit pas résident chocolaté ; ils le sont tous!
    Alors le business est fondamental. Celui de la FFT bien sûr, celui de ceux qui comptent, celui de la mairie de Paris, qui privilégie les retombées économiques et les droits directs, sans s’embarrasser d’inutiles pensées civiques.
    Le PS de Paris est d’accord. Les Verts de Paris sont d’accord. Les Ump et Udi de Paris s’opposent au projet, enfin un sujet!
    Quand les faux-culs danseront, Hidalgo et Gachassin seront maîtres de ballets. (En Suisse)

  2. Tous les soutiens sont bienvenus pour empêcher la FFT de passer en force, soutenue par la mairie de Paris (silence impressionnant des élus verts) et par le premier ministre dont une collaboratrice essentielle fut, à la mairie de Paris, la précieuse correspondante de la FFT.
    La solution alternative (couverture du périphérique au lieu de saccage des serres d’Auteuil) est faisable mais plus chère de 40 millions €, et la FFT forte de ses soutiens essaie d’éviter cette dépense.
    Si cette manœuvre deguelasse réussissait elle qualifierait Hidalgo et Valls pour la grande finale des cyniques financiers.

Les commentaires sont fermés.