SAUVONS les arbres du cimetière Pierre Grenier

A Boulogne Billancourt : Qu’est-ce qu’ils ont, contre les arbres?
Une pétition pour les sauver

Platanes du cimetière Pierre Grenier
Cimetière Pierre Grenier Boulogne Billancourt

500 arbres dont 435 grands platanes adultes agrémentent les 7 hectares du cimetière Pierre Grenier.
Ce cimetière est l’unique poumon vert – même si ce n’est pas réellement un jardin – au cœur d’un quartier très minéral, dense et soumis à une intense circulation entre Coubertin, porte de Saint Cloud et le pont de Billancourt.

C’est dire si ces GRANDS PLATANES sont des trésors à chérir, encore plus en période de réchauffement climatique! Pourtant, ils SONT EN GRAND DANGER D’ABATTAGE!

Dans le cadre d’un projet « d’embellissement » conduit par la Ville et selon le BBI (Journal de la Ville) de Nov. 2019, outre le fait que ces grands platanes abritent des pigeons et que donc il faudrait les remplacer par « des espèces arborées n’attirant plus les pigeons », ils seraient déjà plus de 300 atteints par le phellin ou pire, par le chancre coloré. C’est le plus agressif des parasites, qui impose, sur décision du Préfet, l’abattage immédiat, lourd de précautions comparables au désamiantage des bâtiments.
Le remplacement des grands platanes centenaires par des baliveaux nous ferait attendre 40 ans au moins l’effet « rafraîchissant » comparable à celui dont nous profitons aujourd’hui.

Mais tout cela est FAUX!!!

Continuer la lecture de SAUVONS les arbres du cimetière Pierre Grenier

19 mai 11H Nettoyons la Seine… Nettoyons la mer

Le 19 mai à Boulogne-Billancourt, relevons le défi proposé par la Fondation Nature et Découvertes : Collecter en une heure le plus de déchets possible sur les berges de la Seine

Rendez-vous en famille : le 19 mai à 11 H 74 Quai du Point du Jour.

Merci de vous inscrire sur le site « initiatives océanes »:

La Seine charrie ses déchets vers la mer. Quel poids de détritus pourrons-nous arrêter sur les rives de Boulogne ? Continuer la lecture de 19 mai 11H Nettoyons la Seine… Nettoyons la mer

Composter ses déchets… en ville !

lombri-composteur
lombricomposteur

Et même en appartement!!!

Cela peut vous sembler étrange n’est-ce pas ? Or il est possible d’agir localement pour notre environnement en réduisant l’impact des déchets que nous produisons en grande quantité (100kg d’ordures ménagères par habitant par an). La proposition du GPSO (Grand Paris Seine Ouest) permet de diminuer de 30% le poids des poubelles ménagères en mettant gratuitement à disposition de chaque foyer des huit communes du GPSO un lombricomposteur (modèle City Worms). En plus de réduire l’impact environnemental, il permet de produire de l’engrais naturel liquide ainsi que du terreau de compost. Continuer la lecture de Composter ses déchets… en ville !

Environnement : Grands débats

Grand débat national
  • Dans le cadre du Grand Débat National, plusieurs associations de Boulogne et des Hauts de Seine s’associent pour travailler particulièrement sur l’Environnement et la transition écologique

 

 

Tous ces débats sont ouverts à tous, mais le nombre de places étant limité, nous vous remercions de vous inscrire sur les adresses mail ci-dessous. Vous pouvez aussi consulter le site du Grand débat National

Un premier débat a eu lieu  Vendredi 15 février : Transition écologique organisé par François Thellier  avec  « La ville Citoyenne » asso@lavillecitoyenne.fr En voici la synthèse :   20190215-Grand débat-transition écologique

Jamais mettre les citoyens devant un fait accompli

Débat organisé par Environnement 92 du 2 mars 2019 : Environnement et citoyenneté – Démocratie participative

A. Sur quels principes fonder la prise de décision en matière d’aménagement et d’environnement?

  1.  Respect de l’environnement dans tous les domaines de décisions : Un conseil de l’Environnement devrait être consulté par toutes les structures et à tous les niveaux de décision des pouvoirs publics.
  2. Implication systématique des citoyens en amont, pendant la durée et jusqu’à la fin du projet pour créer la confiance et assurer leur mobilisation. Débat entre citoyens, élus et candidats sur un « schéma directeur imaginatif  » avant l’élection, nouveau débat quelques mois après, entre les élus et les citoyens, pour l’élaboration d’un plan d’aménagement environnemental qui engage la durée du mandat. Contrôle à chaque débat d’orientation budgétaire annuel.
  3. Transparence et accessibilité des données (diagnostic) des projets – Accès à l’assistance d’experts divers et « vulgarisateurs » indépendants pour tous les habitants concernés – mesures préventives contre les conflits d’intérêts et le rôle des lobbies.

Continuer la lecture de Jamais mettre les citoyens devant un fait accompli

Mobi BoulBi

Mobi BoulBi :

  Né à l’initiative de Frédéric Kroff, avec le soutien actif d’AEBB et de la Ville citoyenne, ce groupe  rassemble ceux qui ont choisi le vélo pour une part importante de leurs déplacements à Boulogne Billancourt, ville plate, qui parait faite pour eux… Tranquille!
  Hélas, sens unique ou non sens, dans cette ville dense polluée d’une considérable circulation automobile, les vélos ne sont pas à l’aise. Certains se sentent même en danger… Frôlements de mastodontes , bus, stationnement ne double file nécessitant des écarts dangereux, rues étroites, fin de pistes cyclables en queues de poisson, itinéraires incohérents… Les vélos ne sont pas à la fête.
  Mobi BoulBi essaie d’aiguiller nos élus vers une meilleure prise en compte de ce mode de circulation peu encombrant, polluant et bruyant. Signalez sur Mobi BoulBi les problèmes que vous constatez au cours de vos déplacements sur cette « petite reine » ou en d’autres objets roulants non identifiés à une, 2 ou 3 roues.

A bicyclette (page fiftytoo.be : gare aux amendes).

« Regarde, sans les mains ! » A l’avenir, vous éviterez de rouler à vélo sans tenir le guidon. En effet, ceci est interdit par le Code de la route. Et sans les pieds ? C’est le même tarif ! En effet, rouler sans avoir les pieds sur les pédales ou sur les repose-pieds est tout aussi interdit.

Amende : 50 euros.

Vers 0 déchet à Boulogne

Réduire les déchets produits par la Boulonnais : l’une des principales préoccupations d’AEBB. C’est nécessaire environnementalement, mais, plus trivialement, c’est économique : la taxe d’enlèvement des ordures ménagères est un impôt important, et cette mission est le premier budget de notre  territoire T3 ou GPSO.

Initiation au Zéro déchet

D’autres associations y travaillent efficacement dans notre ville.

Le 31 janvier, l’association « Nous sommes Boulogne » a rencontré « Zero Waste Paris »,  dans les locaux de l’ESI Business School, 87 rue du Château à Boulogne, une école qui propose un double cursus en management et en développement durable. Les bénévoles de l’association Zero Waste Paris, Marion et Guillaume, ont animé une session : zéro déchet, zéro gaspillage, la priorité étant donnée à la réduction à la source. Continuer la lecture de Vers 0 déchet à Boulogne

Ile Seguin : Accord imparfait!

UN ACCORD PARFAIT POUR PERSONNE,
MAIS MOINS PIRE POUR TOUS.

Signature protocole Ile Seguin
Signature accord de Médiation sur l’Ile Seguin

En 1992, la dernière voiture sort du navire amiral des usines Renault. Depuis, victime des accidents d’ambitions politiques variées, l’Ile voyage en utopies… Les dernières : en 2008, le Maire est élu sur la perspective d’un jardin de statues, qu’il annule l’année d’après sur la suggestion grandiose et inhumaine de Jean Nouvel.

La dernière aventure, un combat de 9 ans, a commencé contre le projet Jean Nouvel de 330000 m² et après une victoire judiciaire  des associations, aussitôt suivie d’une nouvelle action pour continuer l’amélioration du projet, une conciliation juridictionnelle est proposée par Pierre Gaborit entre la mairie et les associations. Cette longue médiation débute vraiment en décembre 2017 sous la direction patiente et consciencieuse du Président du Tribunal Administratif de Cergy, Gilles Lhermitte. En 14 longues réunions, minutieusement préparées par chacun, celui-ci mènera enfin la ville et les associations à signer un accord qui sauvegarde l’accès public, la vocation multiculturelle, le souvenir du glorieux passé ouvrier de Renault, prend en compte les contraintes de circulation et transports, diminue les hauteurs avec beaucoup de précision, et surtout ménage plus d’espace vert,  une meilleure perméabilité entre Boulogne et les collines de Meudon, un meilleur respect de l’environnement et la garantie d’un comité de suivi pendant toute le durée de l’urbanisation de l’Ile.

Une conciliation suppose des concessions de toutes les parties. La ville a beaucoup concédé, les associations ont accepté les contraintes d’une densité qui demeure importante, mais dont la répartition sur l’Ile constitue une considérable amélioration. En un mot cet accord, est raisonnable.

La signature du protocole d’accord aura lieu en Mairie vendredi 14 décembre à 15h30 en présence du Président du Tribunal Administratif.