Victoire : le diagnostic des arbres enfin!

Nous avons trouvé, parmi les pièces jointes au mémoire en défense des avocats du maire, l’ETUDE PHYTOSANITAIRE OFFICIELLE que nous voulions consulter depuis 2019. Elle  date finalement non pas de février 2019 mais d’avril 2020, c’est à dire 5 mois après la parution du BBI N° 480 qui annonçait l’abattage de plus de 300 arbres en raison du chancre coloré.  Comme quoi, à Boulogne, on rase d’abord et on étudie ensuite!

Il aura fallu 18 mois, une saisine du médiateur, une saisine de la CADA (Commission d’Accès aux Documents Administratifs) et 3 actions en justice, pour obtenir,  au détours de la procédure, un document administratif communicable à  « toute personne qui en fait la demande ».  A Boulogne, il faut s’armer non seulement de patience mais aussi d’un peu de monnaie, pour consulter un document consultable = dans les 6000 €.

Et le plus drôle, c’est que le juge des référés nous reproche de le saisir avec retard… Mais,  la mission d’abattage confiée par le maire en  2018 à la SPL Soa est restée confidentielle. (Comme le reste d’ailleurs).

Francis Hallé
Du bon usage des arbres à l’attention des élus

A l’occasion on y apprend que les maladies sont transmises par les outils de taille (qu’il faudrait sans doute désinfecter entre chaque arbre) et que trop de taille fragilise les arbres ainsi que les blessures faites aux racines par les engins d’entretien.On regrette le dysfonctionnement du dialogue démocratique entre les habitants et le maire. Après une erreur dans le BBI qui ne peut être un hasard, ni même une erreur, on demande une information. N’est-ce pas normal? Le maire ne répondra jamais, confirmera au médiateur qu’il ne veut pas nous répondre, et nous contraindra à des actions en justice alors que celle-ci est si encombrée, pour obtenir une réponse. Est-ce normal?
Rappelons que les avocats de la mairie sont payés par nos impôts, et nos avocats par nous-mêmes et nos donateurs.
A Boulogne, les relations avec l’élu se situent dans un climat de défiance qui empêche toute intelligence collective.

La pétition : https://www.change.org/p/ville-de-boulogne-billancourt-contre-l-abattage-des-arbres-sains-%C3%A0-boulogne-billancourt dépasse les 5000 signataires.